Statistiques et dispositifs de sécurité pour les piscines

Pendant la période estivale, il est recommandé de suivre les conseils de prévention sur l’utilisation de la piscine et notamment des mesures de sécurité à respecter.

La piscine reste le lieu privilégié pour la baignade. Cependant elle demande une attention particulière des plus petits. C’est la raison pour laquelle depuis de nombreuses années, l’organisme officiel des professionnels de la piscine demande d’appliquer un certain nombre de principes de base pour profiter d’une piscine avec un maximum de sécurité et notamment la surveillance d’une piscine même si elles sécurisée. La Fédération des Professionnels de la piscine demande de porter une attention des personnes propriétaires de piscines sur la nécessité d’associer systématiquement la surveillance par un adulte à un système de sécurité pour piscine. Il est nécessaire qu’un adulte soit présent pour assurer cette responsabilité. Ces recommandations de vigilance doivent aussi être appliquée aux piscines hors-sol qui doivent aussi disposer de système d’alarme pour piscine.

La fédération des professionnels de la piscine insiste qu’il est fortement recommandé d’utiliser un système de protection avec la présence d’un adulte afin de renforcer le niveau de sécurité. Le système d’alarme pour une piscine est une piste comme peut l’être une alarme maison pour sécuriser une habitation. En effet, le nombre de décès d’enfants de l’âge de moins de 5 ans par noyade ont fortement baissées ces dernières années. 32 noyades en 2000 et 6 en 2008. Dans le même temps le nombre de bassins étaient à la hausse. 728000 en 2000 et 1346000 en 2007. La prise en compte par les adultes, associées aux campagnes d’information et la loi votée sur la sécurité des piscines en 2003, ont permis de contribuer à la diminution du nombre des accidents.C’est pourquoi la fédération des professionnels de la piscine est en partenariat sur des campagnes de prévention conduites par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé et s’est associée au portail de l’association de prévention des accidents de la vie courante. De plus, les professionnels dans le domaine de la piscine encouragent l’initiative du gouvernement pour développer l’apprentissage de la natation.

Selon l’Institut National de Veille Sanitaire, 50% des accidents des jeunes enfants se déroulent au moment de la baignade.

La fédération des professionnels de la piscine demande de respecter les règles de sécurité en complément des mesures de sécurité pour tous les points d’eau :
– Ne jamais laisser un enfant seul près d’un point d’eau,
– Responsabiliser un adulte responsable de la surveillance.
– Equiper les enfants de brassards, d’un maillot de bain à flotteurs dès qu’il se trouve à proximité de l’eau.
– Faire apprendre aux enfants après l’age de 4 ans en leur faisant bien prendre conscience de dangerosité.
– Bien se former aux gestes qui sauvent.

Conseils spécifiques à la piscine :
– Après la baignade, enlever les objets flottants et remettre en place le système de sécurité,
– Utiliser sa piscine pour faire apprendre à nager les enfants et compléter si nécessaire cette formation dans une piscine publique avec des maîtres nageurs.
– Etre Vigilant et mettre en place un système de sécurité: une complémentarité essentielle.

Alors que le nombre de piscines est passé de 728000 à plus de 1346000 de 2000 à 2008, les décès d’enfants de moins de 5 ans par noyade sont passés de 32 à 6 dans le même temps. Si le rapport noyades / nombre de piscines est en constante diminution, on note une influence directe des conditions météorologiques sur le nombre de décès, indépendamment de l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurité des piscines. En 2003, année de la canicule, on a déploré 25 noyades contre 14 en 2002. C’est
lorsque la météo est la plus favorable aux baignades que le nombre de noyades peut s’accroître. Un constat qui tend à démontrer que rien ne peut remplacer la vigilance d’un adulte responsable pour surveiller les enfants y compris pendant la baignade. Dispositifs de sécurité : les 4 systèmes normalisés Selon la Loi du 3 janvier 2003 qui a rendu obligatoire les dispositifs de sécurité au 1er janvier 2006 : les piscines enterrées, non closes privatives à usage individuel ou collectif, doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyades.

Pour être en conformité avec la loi, les propriétaires de piscine doivent s’équiper de l’un des 4 dispositifs de sécurité mentionnés par la loi et conformes aux normes en vigueur en France ou dans l’un des Etats membres de la communauté européenne mais seule la France a élaboré des normes sur ces produits. L’intervention d’un adulte est requise en présence de tous les systèmes : après la baignade, il doit refermer la barrière, la couverture, l’abri, vérifier la réactivation de l’alarme.

LES ALARMES DE PISCINES
Comme pour une alarme maison, il existe plusieurs types de sysèmes d’alarme pour les piscines :
– l’alarme de détection de chute et d’immersion,
– l’alarme de détection de passage,
– l’alarme de détection par balayage à faisceaux optiques.

L’alarme piscine est un système de sécurité en veille active car elle permet de la prévention sur un danger potientiel.Les adultes doivent être vigileant en cas de détection d’une alerte par l’alarme piscine. Le déclenchement de l’alarme piscine demande une intervention en moins de trois minutes d’un adulte. L’alarme pour piscine doit être installée pour être conforme avec la loi sur l’obligation de s’équiper de ce type de dispositif. En effet, nombre de bassins sont de forme libre ou implantés sur des terrains qui ne permettent pas d’envisager l’installation d’un abri, d’une couverture ou même d’une barrière. L’alarme piscine est un système de sécurité qui reste en veille active. C’est un système qui est capable de se réactiver d’une manière automatique. Il est néanmoins conseiller de vérifier son bon fonctionnement très régulièrement. L’intervention en moins de trois minutes d’un adulte est nécessaire si l’alarme piscine se déclenche. Il y a dans ce cas un danger réel. L’alarme de détection de passage à un mode de fonctionnement similaire à celui des barrières infrarouges d’une alarme maison. Elle est constituée de quatre plots qui communiquent entre eux pour détecter une coupure des faisceaux infrarouges.

LES BARRIERES DE PROTECTION :
La hauteur minimale des barrières de protection doit être de 1m10 entre les deux points d’appui au sol. Elles doivent être comporter un système de portillon à double déverrouillage d’une manière simultanée et qui reste robuste à l’utilisation des enfants et bien installées et fixées. Il est très important de penser à refermer le portillon après chaque passage d’un enfant ou d’un adulte. Il faut aussi ne pas laisser des éléments qui pourraient servir de marchepied à un enfant afin de franchir la barrière de sécurité. Le fonctionnement du système de fermeture et le bon verrouillage du portillon doivent testés après chaque baignade même s’il existe un dispositif de fermeture automatique.

LES COUVERTURES DE SECURITE :
– La couverture de sécurité :
Après la baignade, la couverture de sécurité permet de disposer d’un “couvercle” qui doit empêcher un enfant de tomber à l’eau. Il existe plusieurs modèles comme la couverture à barres,  le volet roulant, la bûche solide tendue à l’extérieur des margelles, le fonds mobiles de piscines.
– La couverture automatique de sécurité :
Les lattes doivent être constituées d’un matériau suffisamment robuste pour disposer d’une sécurisation maximale. Lorsque la piscine est recouverte, il faut penser à accrocher correctement les attaches de la couverture en bout de bassin.
– La couverture de sécurité doit être utilisée après chaque baignade et bien recouvrir le bassin. Il ne faut pas confondre avec les couvertures souples à bulles flottantes utilisées pour maintenir la température de l’eau. Elles ne permet pas de disposer d’un système de sécurité.

LES ABRIS DE PISCINES :
L’abri qu’il soit bas ou haut, doit être refermé (fermeture sécurisée) après utilisation de la piscine. L’ouverture ne doit pouvoir s’effectuer que par un adulte. Attention : les abris de piscine doivent être refermés après chaque baignade. L’utilisation conjointe d’une barrière de sécurité similaire à celle utilisée pour une alarme maison renforce le niveau de sécurité. Le nombre de barrières de sécurité doit être suffisant pour sécuriser un périmètre autours de la piscine.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.4/10 (5 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 6 votes)
Statistiques et dispositifs de sécurité pour les piscines, 8.4 out of 10 based on 5 ratings

A propos de 

Comments are closed.